Delémont’BD

Delémont’BD

Rencontres Suisses et internationales
de la bande dessinée

Communiqué de presse

Delémont’BD 2016 – 10 expositions, 40 auteurs, 60 rencontres et performances et la splendeur des femmes à l’honneur

Après une première édition 2015 présidée par Zep, Delémont’BD, le nouveau rendez-vous suisse dédié à la bande dessinée, proposera, du 10 au 12 juin prochain, sa deuxième édition. Emmenée par l’Italien Milo Manara, elle réunira, hormis une exposition d’envergure consacrée à ce maître de la bande dessinée érotique et historique, neuf autres expositions, dont trois consacrées à la jeunesse (Paola Crusoé, L’aventure Malabar® et The Kinky&Cosy Experience) et quatre à des créateurs suisses (Hannes Binder, Pitch Comment et Camille Rebetez (les Indociles), Mara et les dessinateurs du satirique Vigousse). Un regard sur le genre féminin et masculin dans la bande dessinée ainsi qu’une reproduction grand format de la fresque de Joe Sacco sur le premier jour de la Bataille de la Somme complèteront le programme.

40 auteurs de Suisse, de Belgique, de France, d’Italie, du Québec, de la Pologne et de l’Argentine, seront au rendez-vous pour des dédicaces ainsi que 60 rencontres, concerts dessinés et performances de dessin. Notons encore l’offre d’un espace jeunesse, de projections et de 10 expositions « off » ainsi que la présence exceptionnelle de deux galeries suisses spécialisées en planches et objets BD. La fête, réalisée au coeur de la Vielle Ville de Delémont se prolongera jusqu’au bout de la nuit avec deux soirées de concerts et sets-DJ sous les étoiles. Programme détaillé sur www.delemontbd.ch

Imaginé et lancé par la Ville de Delémont Delémont’BD célébrera sa deuxième édition, du vendredi 10 au dimanche 12 juin prochain, au coeur de la Vieille Ville.

De Zep à Manara
Après Zep en 2015 Delémont’BD joue à nouveau la carte d’un grand nom de la bande dessinée avec en Grand Trissou (invité d’honneur) le mythique Milo Manara, l’un des maîtres de la bande dessinée érotique et historique, auteur du Singe, du Déclic, du Parfum de l’invisible, de Giuseppe Bergmann ou de la série Borgia. Une exposition évoquant les grandes pages de son oeuvre, dont son dernier album, Le Caravage, sera présentée à LaBD.ch, le futur centre BD de la ville de Delémont. Elle marquera le premier regard d’envergure sur l’auteur en Suisse. Elle se prolongera, pour l’occasion, jusqu’au 3 juillet.


Dix expositions officielles et autant de projets « off »
Au-delà de l’hommage rendu à Milo Manara neuf autres expositions seront proposées aux visiteurs. Les petits et tout petits découvriront une exposition interactive autour de Paola Crusoé, la série de Mathilde Domecq ; savoureront (avec leurs parents) les mini-BD et les tatouages du chewing-gum rose Malabar® et se donneront des frissons avec l’installation bourrée de technologie de l’auteur du Flamand Nix autour de Kinky&Cosy, les jumelles les plus cyniques de la bande dessinée. Présenté dans un container de 14 mètres de long, ce projet interactif invitera à entrer dans l’esprit tourmenté des jumelles par un lavage de cerveau.


Les adultes découvriront, quant à eux, en marge de l’exposition consacrée de Milo Manara, Héro(ïne)s, un projet du Lyon BD Festival (F) ayant invité des auteur(e)s à inverser le sexe de héros et d’héroïnes de couvertures mythiques de la bande dessinée. Une confrontation originale sur le thème du genre et de l’omnipotence masculine dans la bande dessinée. L’importance du souvenir sera également de la partie, avec un saisissant regard sur la bataille de la Somme par le biais d’un agrandissement sur toile de la fresque de 6 mètres que le journaliste BD Joe Sacco a dessinée sur le premier jour du conflit, le 1er juillet 1916.

Côté créateurs suisses quatre expositions sont au programme avec une galerie de portraits de femmes de la dessinatrice lausannoise Mara, l’auteure de la série Clues ; un hommage à la création à la carte à gratter du Zurichois Hannes Binder autour des romans policiers et de la vie de l’écrivain suisse alémanique Friedrich Glauser ; une exposition décalée de portraits des dessinateurs romands du journal satirique Vigousse ainsi qu’une création originale des auteurs jurassiens des Indociles, Pitch Comment et Camille Rebetez, autour d’affiches publicitaires et politiques des années 70 à 2000.

Dix expositions « off » portant clin d’oeil à la création suisse romande et suisse alémanique (Matthias Gnehm, Meili Gernet, Rina Jost, Krum), aux femmes, à Hugo Pratt, à l’érotisme et aux belles planches participeront aussi au programme. Deux d’entre elles présenteront un travail de création en direct (avec les dessinateurs Rina Jost et Krum) et trois autres seront la vitrine de deux galeries suisses de bande dessinée, PerspectivesArt9 (Genève) et 9th Art Gallery (Neuchâtel). Cette dernière exposera notamment des oeuvres de Philippe Geluck, l’auteur du Chat.

40 auteurs à la fête, dont 20 Suisses
De Suisse, de Belgique, de France, d’Italie, du Québec, de Pologne et d’Argentine les 40 auteurs de Delémont’BD 2016 illustreront un large champ de genres et d’écritures. Aux côtés de Horacio Altuna, Jimmy Beaulieu, Philippe Bercovici, Mathilde Domecq, Federico Ferniani, Michel Koeniguer, Jean-François Kieffer, Milo Manara, Daniela Di Matteo, Enrico Marini, Nix, Jérôme Phalippou, Alain Queireix, Romain Renard, Julie Rocheleau, Grzegorz Rosinski, Sylvain Savoia, Theo ou Turk le public pourra rencontrer les Suisses Léandre Ackermann, Hélène Becquelin, Bertschy, Hannes Binder, Cavé, Pitch Comment, Cosey, Embé, Meili Gernet, Matthias Gnehm, Rina Jost, Krum, Mara, Jared Muralt, Lika Nüssli, Frederik Peeters, Camille Rebetez, Tom Tirabosco, Valp ou Wazem.

Un espace jeunesse, des rencontres, des performances, des ateliers, des projections…
Au-delà de ses expositions et de son programme de dédicaces (disponible dès le 7 juin sur delemontbd.ch) Delémont’BD proposera un espace jeunesse s’animant de jeux et d’ateliers pour les 4-12 ans. Plus de 60 rencontres, performances de dessin en direct et concerts graphiques, avec les auteurs invités seront également à l’affiche. Le cinéma ouvrira également sa fenêtre avec des projections de dessins animés, de documentaires et de long-métrages.

La fête, en musique, jusqu’au bout de la nuit…
Déjà mythiques après une seule édition, les deux soirées de Delémont’BD s’orchestreront, comme en 2015, de concerts gratuits dans la cour du Château de Delémont (coeur du Festival en journée). La soirée du vendredi accueillera les Neuchâtelois de la Compagnie C.A.B.A.R.T (19h), le rappeur de Porrentruy SIM’S (21h) ainsi qu’un set de DJ Essex Groove (dès 23h). La soirée du samedi présentera Oh my deer (19h), le duo de Jessanna, participante à The Voice 2016, Palko ! Muski (21h), un groupe déjanté de cinq Suisses alémaniques et romands ainsi qu’un set de DJ Kolonel Moutarde (dès 23h).

Un festival au coeur de l’Europe
Ville de 12'000 habitants Delémont s’est engagée, depuis 2015, dans une politique active de promotion de la bande dessinée. Capitale du canton du Jura, on la rejoint en 35 minutes de Bâle et de son aéroport, en 1h35 de Lausanne, en 2h de Genève, en 3h30 de Paris et en 1h10 de Mulhouse.
 

Nos partenaires principaux
Powered by Artionet - Generated with IceCube2.Net